Ecolex Logo
Le portail au
droit de l'environnement
Résultats de la recherche » Décision de la CdP

Parc national du Simien (Éthiopie) (N 9)

Type du document
Décision
Numéro de référence
7A.43
Date
Jul 10, 2016
Source
UNEP, InforMEA
Statut
Actif
Sujet
Espèces sauvages et écosystèmes
Traité
Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel (Nov 23, 1972)
Réunion
40th session of the Committee
Site web
whc.unesco.org
Résumé

Le Comité du patrimoine mondial,

  1. Ayant examiné le document WHC/16/40.COM/7A,
  2. Rappelant la décision 39 COM 7A.10, adoptée à sa 39e session (Bonn, 2015),
  3. Reconnaît que la réinstallation volontaire de la communauté de Gich est en voie d’achèvement et demande à l’État partie de s’assurer du versement des indemnisations restantes et des constructions de logements entièrement terminées, et de la poursuite de la mise en œuvre des stratégies de moyens de subsistance alternatifs ;
  4. Apprécie le financement accordé par différents donateurs pour soutenir le développement des possibilités de moyens de subsistance alternatifs pour les personnes vivant aux abords immédiats du parc et fait appel à d’autres bailleurs de fonds qui appuient ces initiatives pour assurer leur pérennité à long terme ;
  5. Note avec satisfaction l’application de la stratégie de réduction de la pression du pacage à travers l’engagement des parties prenantes et sa mise en œuvre en temps opportun, et demande également à l’État partie de sécuriser les investissements et de tenir le Centre du patrimoine mondial informé de l’avancement dans la mise en œuvre de la stratégie ;
  6. Note qu’une étude récente relève une augmentation des populations de bouquetins d’Abyssinie (Walia ibex) et de loups d’Éthiopie, et encourage l’État partie à faire appel à l’assistance internationale pour commander une étude indépendante plus détaillée conformément à la décision 39 COM 7A.10 du Comité ;
  7. Note également qu’un portail a été construite à Sawrie pour restreindre et contrôler l’utilisation de la route et demande en outre à l’État partie d’accélérer les travaux retardés du nouveau tracé des routes à travers le bien afin de réduire la pression sur la route existante qui traverse le parc et de présenter une carte avec toutes les routes existantes et proposées ;
  8. Demande par ailleurs à l’État partie de préciser l’emplacement des écolodges proposés à l’intérieur du parc et de veiller à ce que les évaluations d’impact environnemental (EIE) pertinentes comprennent une évaluation approfondie des impacts potentiels sur la valeur universelle exceptionnelle (VUE) du bien, conformément à la Note consultative de l’UICN sur le patrimoine mondial : l’évaluation environnementale, et de soumettre le rapport au Centre du patrimoine mondial pour examen avant toute prise de décision, conformément au paragraphe 172 des Orientations;
  9. Réitère sa demande à l’État partie de soumettre une proposition de modification des limites du bien en préparant une nouvelle proposition d’inscription, en application de la décision 35 COM 7A.9, afin d’harmoniser les limites du bien avec les nouvelles délimitations du parc national ;
  10. Demande en outre à l’État partie d’inviter une mission de suivi réactif de l’UICN sur le site afin d’évaluer les progrès accomplis dans la mise en œuvre des mesures correctives et la recherche de l’état de conservation souhaité en vue du retrait du bien de la Liste du patrimoine mondial en péril (DSOCR) ;
  11. Demande enfin à l’État partie de soumettre au Centre du patrimoine mondial, d’ici le 1er février 2017, un rapport actualisé sur l’état de conservation du bien et sur la mise en œuvre des points ci-dessus mentionnés, pour examen par le Comité du patrimoine mondial à sa 41e session en 2017 ;
  12. Décide de maintenir le Parc national du Simien (Éthiopie) sur la Liste du patrimoine mondial en péril.